Un cas aux urgences, sa gestion en homéopathie uniciste sur le vif

Hier, le vendredi 8 novembre 2019, je reçois à 10h45, le mail suivant d’une patiente que je suis par skype en vidéo :

“Bonjour Pascal, 

Je suis aux urgences, j’attends pour une perfusion pour stopper la douleur de la migraine qui ne passe pas depuis mercredi soir, malgré les triptans et lamaline que je prends sans succès.
J’ai une douleur au niveau de la jonction de la mâchoire qui est très importante et ça tape au niveau de l’oeil gauche. L’occiput gauche aussi me fait mal.”

En consultation, je lui envoie un SMS à 10h57 lui demandant de me décrire la douleur, le type, l’emplacement exact et tout qui serait apparu ailleurs depuis.

Je vous mets les images des sms et les textes étendus quand les images ne suffisent pas. Ainsi vous aurez en direct, les échanges que nous avons eu, pour suivre le cas à chaud !!

Image qu’elle m’a envoyé pour me montrer la localisation de la douleur..

Voici ma répertorisation :

VIG : DOULEUR / maxillaires / Articulation temporo-maxillaire

Y : DOULEUR / ELANCEMENTS / gauche

VIG : DOULEUR / DECHIRANTE / Maxillaire / inférieur / extension / oreille

GE : COTE / gauche (je prends cette rubrique en généralisant comme Boenninghausen le recommandait…)

GE : PRESSION : amél

GE : NOUE, sensation interne d’être

SPIGELIA.

Que j’ai tenté de confirmer par l’aversion aux objets pointus, la sensation de pulsation dans l’oreille.

Je me suis dis que le seul fait que la douleur soit telle qu’elle aille aux urgence indiquait que la douleur était intolérable, insupportable. D’où la confirmation de Spigelia qui a des douleurs déchirantes.

Vous aimerez aussi...