Consultations homéopathie uniciste par vidéo en ligne

 

 

CONSULTATIONS HOMEOPATHIE UNICISTE
par la Vidéo en ligne 

 

Je suis le seul praticien en Homéopatie uniciste en France à  vous permettre des consultations en ligne ! 

 

Je sais déjà ce qu’est l’Homéopathie, je vais directement à l’achat de la consultation

 

Voyons ensemble ce qu’est l’Homéopathie.

 

Pour que cela soit plus simple, partons déjà de ce que vous connaissez.

 

Quand vous allez chez le médecin pour une douleur, une migraine, une brûlure de l’estomac, celui-ci vous donne un médicament.
Il s’agit d’un anti-douleur, un anti-migraineux, un anti-acide gastrique, etc..
Tous les médicaments classiques sont des ANTI quelque chose, s’opposant au symptôme que vous avez.
Il existe 2 voies de thérapie dans l’histoire de la médecine pour contrecarrer un symptôme : l’anti-symptôme (le contraire) ou le médicament qui est identique au symptôme (le similaire).
La médecine allopathique s’est appuyée sur les contraires et l’homéopathie sur les médicaments similaires.
L’Homéopathie est la médecine des semblables, le médicament homéopathique ayant la capacité d’engendrer les mêmes symptômes que ceux dont vous souffrez. Cela explique les dangers potentiels de l’auto-médication à long terme en homéopathie.

 

Comment l’homéopathie a-t-elle été découverte ?

Samuel Hahnemann, le fondateur de l’Homéopathie était médecin allopathe comme tous ses prédécesseurs.
Après de nombreuses années à traiter des patients et voyant que leurs maux ne s’amélioraient pas, revenant sans cesse plus aggravés après les médications données, il décida d’arrêter de les traiter ainsi.
Il se plongea dans l’étude des textes anciens et y découvrit la théorie des médicaments similaires exposée par un illustre médecin : Hippocrate !

Gardons donc à l’esprit qu’un médicament homéopathique est un médicament similaire. Nous verrons très vite comment nous savons cela.

 

Puis suite à une longue réflexion, il décida de ne plus se servir des médicaments contraires chez des personnes malades car il ne savait pas quelles étaient les actions propres du médicament utilisé car la personne était déjà malade.

Il eut alors idée de se servir de substances diluées. Diluées car imaginez que celles-ci soient toxiques (comme un venin, poison, etc..).

 

Vous comprenez facilement qu’il serait préférable de diluer la substance si l’on ne veut pas que la première prise ne soit pas la dernière.

La dilution a pour effet de faire disparaître l’effet toxique des substances utilisées.

Mais ce n’est pas encore un médicament homéopathique !

Hahnemann considérait que les êtres vivants sont en vie car porteurs d’une énergie vitale. Vous pouvez l’appeler Âme, Qi, Ki, Force Vitale ; cela est égal. C’est cette énergie qui se retire du corps lors de la mort physique.

Cette énergie doit être comprise comme le sont l’énergie cosmique, les ondes du téléphone portable qui sonne quand une personne vous appelle alors qu’elle peut se situer à des milliers de kilomètres de vous, les ondes vous parvenant sans que vous les perceviez.

Exactement pareil à l’air que nous respirons, qui ne se voit pas, ne se sent pas et qui est obligatoire à notre vie.

Il est donc logique de se dire que si l’énergie est la base de notre existence, un dérèglement dans son écoulement en notre corps créera quelques méfaits, distorsions. Et que ceux-ci dans le temps, rejailliront en symptômes physiques, émotionnels voire mentaux.

Si un dérèglement de l’Énergie Vitale engendre un symptôme, alors il fallait que le médicament soit de même nature, énergétique.

C’est pour cela qu’après avoir dilué la substance, il faut secouer la bouteille où a été faite la dilution une centaine de fois entre chaque étape de dilution. C’est ce que l’on nomme la dynamisation. Cela vous le connaissez déjà car c’est le numéro que vous avez déjà vu sur un tube de granules homéopathiques. Soit 5, 7, 9…et le « CH » signifie « Centésimales Hahnemanienne » comme une dilution au centième

Vous serez d’accord que ce qui manque à cette étape, ce sont les propriétés du médicament énergétique homéopathique obtenu. On ne sait pas encore pour quels types d’affections utiliser le remède.

 

Hahnemann, sa famille, puis les médecins, qui ont appris auprès de lui, suivi de tous les praticiens contemporains, ont testé un ou plusieurs médicaments chacun, sur eux-mêmes, en les absorbant, en s’en intoxiquant, afin de découvrir quels symptômes le médicament énergétique est capable de produire chez une personne non malade.

J’ai participé à un test de remède, que l’on nomme Pathogénésie, pour le médicament « Plutonium nitricum » avec l’ École Hahnemannienne de Fréjus de Didier Grandgeorge. Il fallait lister au départ les symptômes que nous avions depuis longtemps.

On nous donnait des doses de médicament sans indication, juste des numéros, ainsi personne, sauf les superviseurs, ne savait si nous prenions le médicament à tester ou un placebo. Cela permet de contrôler les informations. Chaque jour, au fil des prises du médicament, il nous fallait noter tous les nouveaux signes qui apparaissaient, voire les sensations, les rêves…
Je me rappelle d’ailleurs que j’avais une sciatique tenace, la sensation d’une profonde dépression, avec ciel noir, bas et des rêves macabres, noirs..un bonheur.

Ensuite, toutes les données étaient collectées chez tous les testeurs, qu’ils soient jeunes, âgés, gros, petits, grands, des femmes, des hommes, touchant ainsi tous les systèmes organiques, émotionnels et mentaux.

Elles étaient réunies pour celles ayant de la valeur car présentes pour le plus grand nombre, dans des ouvrages que l’on nomme Materia Médica ou Matière Médicale.

 

Voilà ce qu’a été le génie d’Hahnemann : de considérer l’être humain comme une personne d’énergie et de fabriquer des médicaments qui lui ressemblent ; énergétiques avec des propriétés connues, définies !

Pour pouvoir donner un médicament à une personne, il faut bien sûr que le médicament ait le même type de douleur ou affection que la personne, mais il faut aussi que le psychisme de la personne « colle » à celui du médicament qui est envisagé.

 

Prenons un exemple connu de toutes et tous : ARNICA !

Arnica est un grand remède pour les suites de coups, de traumatismes, cela tout le monde le sait.

Mais ce que seuls les professionnels en homéopathie savent, c’est qu’Arnica a une façon très particulière de se comporter au niveau psychologique.

 

Je vous en donne 2 exemples :

Un vieux monsieur tombe dans la rue. Si vous vous approchez de lui pour lui apporter assistance, il vous dira qu’il va bien, et pourra même vous dire de le laisser tranquille.

Une dame m’appelle un jour au cabinet pour me dire qu’elle est tombée dans l’escalier menant à la cave. Elle ne veut pas le dire à sa fille pour ne pas l’inquiéter. Elle me dit que tout va bien. Pourtant à ma demande de savoir ce qu’il en résulte, elle m’annonce qu’elle a tout le côté gauche du corps qui est bleu suite à la chute de 1,5 mètre.. Devinez ce que je lui ai dit de prendre..

 

L’état mental d’Arnica est de dire qu’il va bien, très bien, alors qu’il a mal, qu’il est malade, voire même de repousser, renvoyer le médecin.

Pas banal non ?

Si vous croisez une personne qui vient de se faire mal physiquement et qui réagit de cette manière, vous pouvez lui donner Arnica, car c’est INDUSCUTABLEMENT le remède approprié car il réunit la cause physique, l’effet physique + l’aspect mental du médicament « Arnica ».

 

Vous voyez, c’est ainsi que l’on procède.

On doit faire correspondre le symptôme du patient avec sa façon de se comporter, son caractère.

Le professionnel connaît le portrait de chaque médicament que ce soit dans les symptômes physiques qu’il peut engendrer mais aussi dans les manifestations émotionnelles, mentales, voire les rêves, les positions de sommeil préférées, les illusions, les sensations…un vaste domaine non ?

Comme vous le voyez à présent, l’homéopathie est une médecine rationnelle, scientifique, car elle s’appuie sur des portraits connus, propres à chaque médicament.

Je sais déjà ce qu’est l’Homéopathie, je vais directement à l’achat de la consultation

 

On doit traiter le malade et non pas la maladie

Mais il ne faut pas confondre traiter « le symptôme » présenté par le malade et « traiter le malade » lui-même.

Car chaque personne fera « SA » maladie avec SES signes PERSONNELS.

 

Prenons un exemple :

 

Prenez 5 personnes qui attendent le bus un soir d’hiver. Il fait froid, il pleut.

Elles sont toutes mouillées, dégoulinantes avant que le bus salvateur n’arrive.

Admettons que les 5 soient malades le soir même ou le lendemain.

 

1/ La première a un rhume avec éternuement, nez qui coule, mal de tête. Elle est améliorée dans une pièce chaude.

2/ La seconde a mal à la gorge.

3/ La troisième a un rhume elle-aussi avec éternuement, nez qui coule, mal de tête. Mais celle-ci est améliorée en ouvrant la fenêtre afin d’avoir de l’air frais entrant dans la pièce.

4/ La quatrième souffre d’une sinusite.

5/ La cinquième mal au ventre.

 

Comme vous le voyez, chaque personne en fonction de sa sensibilité propre aura tendance à être malade dans une zone préférentielle au niveau corporel plutôt qu’une autre.

Revenons sur les personnes N°1 et N°4.

La première a un rhume avec éternuement, nez qui coule, mal de tête. Elle est améliorée dans une pièce chaude.

L’autre un rhume elle-aussi avec éternuement, nez qui coule, mal de tête mais elle, est aggravée dans une pièce réchauffée, préférant avoir de l’air frais du dehors.

Le symptôme principal pour chacune est identique mais ce qui les améliore (ce que l’on nomme Modalités) est différent, voire opposé ; Elles ne devront pas recevoir le même médicament.

 

Car ce qui compte, c’est de chercher ce qui est propre à la personne malade, en INDIVIDUALISANT chaque cas.

Chaque personne est un univers à elle-seule et le praticien se doit de trouver le médicament adapté à chaque personne au moment de la consultation.

Maintenant que vous savez ce qu’est un médicament homéopathique, comment on doit le trouver pour chaque personne, voyons quelques exemples.

 

Voyons un exemple de consultation au cabinet

Une patiente atteinte de Spondylarthrite m’appelle pour une douleur au niveau d’une carotide gauche.

Je lui demande de faire des examens pour faire une éviction d’un problème d’ordre chirurgical et que si cela perdure, de revenir vers moi.

Plus de nouvelles pendant 15j. Puis je reçois un appel pour une demande urgente de rendez-vous.

Je la vois quelques jours plus tard.

Elle porte une minerve, ne peut tourner la tête sur la gauche et elle m’explique qu’elle a vu son médecin qui ne sait pas et l’a redirigé vers des spécialistes. Le cardiologue ayant fait une échographie, signale qu’il n’y absolument rien aux carotides. Le radiologue ne se prononce pas, le rhumatologue pense que cela est dû un pic inflammatoire de la spondylarthrite mais il n’y a pas d’augmentation du facteur d’inflammation aux analyses sanguines..Le scanner pratiqué ne révèle rien. Et que si cela perdure, le rhumatologue préconise de faire une infiltration

Voilà où elle en est !

Il est avéré par les examens qu’il n’y a rien au niveau carotidien mais que cela proviendrait du rachis cervical. Donc au niveau du cou. Et cette douleur du cou à gauche s’étend jusque dans les dents à gauche.

Je cherche alors dans mon répertoire homéopathique :

-Douleur au cou côté gauche
-Douleur côté du cou extension aux dents

Un seul médicament est proposé. Mais il faut encore savoir si c’est le bon..

Alors je lui pose des questions :

Question 1 : avez-vous des douleurs dentaires ?
Oui en effet, des douleurs sur les molaires supérieures et inférieures à gauche , qui s’étendent à l’œil gauche et l’oreille gauche

Question 3 : comment supportez-vous les courants d’air ? Mal, mais cela est récent car bien auparavant.

Cela justifie le médicament qui est SELENIUM.

Je lui fait prendre le médicament dans la main et la douleur dentaire s’améliore, et elle peut tourner la tête sur la gauche de plus de 30°.

Arrivée à son domicile elle m’envoie ce SMS : « 1 prise à 17h 80% d’amélioration  »

SMS le jour suivant : « Pas de nouvelle prise nécessaire et une très légère douleur supportable. Le Bonheur »

Voilà un exemple pour que vous puissiez voir quand on débusque et confirme le remède !

Je sais déjà ce qu’est l’Homéopathie, je vais directement à l’achat de la consultation

Voyons maintenant un cas par vidéo en ligne pour que vous puissiez voir que cela est identique à une consultation en cabinet :

 

Un patient, Didier R. me contacte car il souffre de nombreux désordres qu’ils soient pulmonaires avec une BPCO (bronchite chronique invalidante) et des problèmes psychologiques graves.

Au cours de la discussion, il me dit qu’il a de véritables crises de colère, avec violence, impulsivité.
Cris, insultes, agitation, arrivent d’un coup puis une fois la crise passée, il redevient gentil, navré de ce qu’il a pu faire ou dire.

La colère survient pour des prétextes futiles : »poubelle pas sortie, choses pas rangées »

En réalité, l’absence de relations intimes induit la colère interne car il est très versé sur la sexualité

Il m’explique que pendant les crises de colère où il perd tout contrôle, ne se maîtrise plus, il a l’impression que ses yeux vont sortir de sa tête. À cet énoncé, j’ai déjà une idée de médicament en tête, qu’il va me falloir confirmer par la présence d’autres symptômes caractéristiques du médicament.

Plus tard, il me dit qu’il ne peut plus se regarder dans un miroir, cela lui est impossible.

L’idée du remède grandit : CANTHARIS .

 

Il me faut alors poser des questions au patient pour savoir s’il y a présence de signes caractérisant le médicament chez lui. Car si le médicament est le bon, on se doit de retrouver plusieurs de ces signes caractéristiques dans les symptômes du patient.

Une chose connue du remède , que l’on peut confondre avec d’autres médicaments qui possèdent ce signe, est l’habitude soit de poser ses mains continuellement sur la zone sexuelle, soit de carrément tripoter les organes sexuels.

Il me confirme cette habitude.

 

Voyons ensemble ce qu’annonce la matière médicale succincte de Cantharis :

Voyez les éléments qui sont mis en rouge, en rapport avec le patient, en regardant ce que donne la SYNOPTIC MATERIA MEDICA de Vermeulen – Traduite en Français par les Docteurs Edouard Broussalian et Jean-Claude Ravalard.

 

CANTHARIS

RÉGIONS
MEMBRANES muqueuses et séreuses (APPAREIL URINAIRE; vessie; pharynx; cerveau; plèvre; gros intestin). Pomme d’Adam. Peau. * CÔTÉ DROIT.

MODALITÉS
Aggravation : MICTION, avant, pendant, après. En buvant; froid. Objets brillants. Bruit de l’eau. Larynx. Café. En regardant l’eau couler. En l’approchant. Fièvre. Nuit.

Amélioration : Chaleur. Repos. Par la FRICTION. Froid ou applications froides. Allongé tranquille sur le dos.

SIGNES PRINCIPAUX

M – Les symptômes mentaux (rage, malaise, agitation, détresse, insatisfaction, insultes, désir de mordre, jurons) sont < en approchant le malade ou par le moindre toucher. M – « Le petit garçon tripote fréquemment ses organes génitaux » (Farrington). G – > Par la FRICTION.
G – BRÛLURE (bouche, gorge, estomac, larynx, thorax, abdomen, ovaires).
G – DÉSIR SEXUEL excessif; augmentation du désir sexuel (nymphomanie ou érections gênantes) PENDANT LA CYSTITE. « Souvent la pensée se porte vers les sujets que le siège de l’inflammation lui évoque. La vessie et les organes génitaux sont enflammés; l’excitation et la congestion de ces régions éveillent souvent l’instinct sexuel, de sorte qu’il y a des pensées sexuelles et de la frénésie sexuelle » (Kent). Satyriasis, sommeil perturbé par le désir.
G – < Pendant l’acte sexuel [2].
G – Hyperesthésie générale (c’est à dire brûlure de la peau au toucher).
G – Brûlures, par eau bouillante, avec brûlure violente et apparition rapide de vésicules. [Canth. fait merveille dans toutes les brûlures en appliquant localement des compresses imbibées d’une solution dans laquelle on a dissous quelques globules d’une 30ème dynamisation. L’effet est tellement spectaculaire que Hering avait coutume de montrer aux sceptiques l’action de Cantharis après s’être brûlé volontairement avec la flamme d’un briquet. E.B.]
G – Inflammations rapides et DESTRUCTRICES. « Il provoque un état de douleur et d’excitation que l’on ne retrouve dans aucun autre remède » (Kent). Inflammations gangrèneuses.
G – Écoulements aqueux excoriants et irritant la peau de manière si intense qu’elle brûle comme si elle avait été ébouillantée.
G – Affections gastriques, hépatiques, abdominales et vésicales < en buvant du café. G – Soif brûlante mais AVERSION POUR LES BOISSONS. G – « Favorise la fécondité et l’expulsion de môles, du placenta, des foetus morts et de corps étrangers de l’utérus » (Mathur). G – Faiblesse > boissons alcoolisées [2].
P – VIOLENTE DOULEUR BRÛLANTE au niveau de la vessie, du col de la vessie et de l’urètre & ENVIE D’URINER constante, intolérable; avant, pendant et après la miction. Douleur vésicale < en buvant la moindre goutte d’eau, ou après avoir bu du café. « La douleur brûlante et l’envie pressante d’uriner constituent le ‘fil rouge’ de Canth. dans toutes les affections inflammatoires » (Allen).
P – Miction par GOUTTES (strangurie, urine émise goutte à goutte), avec violentes douleurs BRÛLANTES et COUPANTES.
P – Érythème suite de coup de soleil (douleur brûlante et avant la formation des phlyctènes).
P – Spasmes violents après avoir touché le larynx, après avoir regardé des objets brillants ou le miroitement du soleil à la surface de l’eau (hydrophobie).

RÉPERTOIRE
PSYCHISME : §Délire, cris, avec des, au secours [2,2/1]. §Insolence [2]. §Obscène [2]. §Parler, morts, avec des [1]. §Peur, miroirs dans la pièce, des [2,2].
TÊTE : §Cheveux, chute des, accouchement, après l’ [2]. §Douleur, brûlante, cerveau était en feu, comme si le [2/3].
OREILLES : §Chaleur, échappe de l’oreille, sensation de [2].
VISAGE : §Coloration, rouge, penchant, en se [2; Bell.]. §Expression, effrayée [2].
BOUCHE : §Coloration, langue, rouge, vif [2].
RECTUM : §Douleur, brûlante, diarrhée, après [2]. §Envie pressante d’aller à la selle, miction, pendant [2].
REINS : §Douleur, crispante, qui descend le long des uretères jusqu’au pénis [3,3/1], miction, envie d’uriner, pendant l’ [2].
VESSIE : §Douleur, buvant, agg en [2/1], extension, rein [2/3], contuse, comme une meurtrissure, sensibilité à la pression, mouvement, agg [2/3]. §Envie d’uriner, anormale en général, fréquente, règles, suppression des, avec [2], inefficace, selle, avec envie d’aller à la [2], transpiration, pendant [2]. §Miction, goutte a goutte, involontaire, règles, pendant [2; Cact.], involontaire, vomissant, en [2]. §Paralysie, retenir trop longtemps semble paralyser la vessie, se [2].
URÈTHRE : §Douleur, brûlante, coït, pendant [2], coït, après [2], érections, pendant [2].
URINES : §Brûlantes, règles, avant [2].
GÉNITAUX FÉMININS : §Leucorrhée, excitation sexuelle, suite d’ [2], masturbation, suite de [2].
THORAX : §Plénitude, café, après [2/1].
TRANSPIRATION : §Odeur, urine, comme l’ [3].
PEAU : §Brûlante, toucher, au [2]. §Douleur, ulcération, comme une, toucher, agg [2/1].
GÉNÉRALITÉS : §Faiblesse, alcoolisées, boissons, amél [2/1].

NOYAU

1. Douleurs brûlantes et /ou coupantes avant, pendant et après la miction. Miction goutte à goutte.
2. Symptômes vésicaux & désir sexuel exagéré.
3. < Café; eau; objets brillants.
4. Inflammations rapides et destructrices.
5. Brûlure violente et comportement violent.

Cantharis est donc validé.

 

Je vous laisse lire ses propos suite aux prises de Cantharis  :

 

« Bonjour, je voulais témoigner ma reconnaissance à Pascal DUMAS.
Vous avez visez juste, la paix revient dans ma famille.
Vous ne pouvez pas savoir à quel point je suis reconnaissant de votre travail. Ce qui compte par dessus tout c’est d’avoir trouvé quelqu’un qui pratique dans les règles de l’art pour ouvrir la voie d’un changement profond sur le plan mental et émotionnel. Je peux vous garantir que le remède agit plus vite et mieux qu’un Xanax, mieux qu’un antidépresseur ou que l’hypnose.
Il constitue un recours parfait et concret.
Ma compagne qui ne croit pas du tout en l’homéopathie me dit : T’as pris ton truc ? et on se comprend.
Il y a un avant et un après Pascal Dumas, j’ai les larmes aux yeux en écrivant ce texte. Il n’y a pas de mots assez forts pour vous exprimer ce que je ressens.
Vous êtes le premier à avoir compris mon cas et par Skype en plus, chapeau ! »

Didier R. 29 avril 2017, Eysines (33).

Autre témoignage  : 

voici le témoignage de Florence, pour sa fille.

Elles vivent à Miami, en Floride, aux Etats Unis.

La consultation s’est faite par vidéo en tenant compte du décalage horaire.

Voici ce qu’elle dit :

« Notre expérience avec notre fille de 3 ans et demi avec forte fièvre :

Après la rentrée des classes un mercredi soir elle me déclare une fièvre sans aucun autre symptôme qu’une gorge légèrement rouge. Je laisse faire jusqu’au lendemain ou cette fois la fièvre dépasse les 40. Dose de doliprane toute les 4-5h qui aide mais la fièvre revient toujours. En parlant avec les parents de sa classe on se rends compte que plusieurs enfants ont le même virus. Le vendredi, juste avant un weekend férié de 3 jours, je décide d’aller voir le pédiatre qui écarte les risques d’infections bactériennes ainsi qu’une otite. Donc retour a la maison avec consigne d’attendre. Durant le weekend elle est montée jusqu’à presque 41 avec dose maximum de doliprane. Le dimanche après concertation téléphonique avec notre pédiatre on se rends a la clinique d’urgence avec en plus un oeil qui devenait tout rouge? Même diagnostic que le pédiatre on ne peut rien et il faut attendre car les antibiotiques ne serviront a rien (et en vivant aux USA 2 médecins coup sur coup qui ne veulent pas médicamenter c’est rare!)

Apres ces 5 jours de fièvre, je me dis qu’il faut que j’essaye de contacter Pascal qui soigne déja toute la famille et me propose de se parler des le lundi matin. Après une consultation très détaillée, il me dit ok c’est bon j’ai trouvé. Donnez lui tel remède homéopatique et on se tient au courant dans 3 heures. Dans l’heure qui a suivi la fièvre est tombée complètement et… n’est jamais revenue! Seul son oeil rouge persistait même si moins significatif et la encore Pascal très disponible me demande de compléter avec un autre remède et sous 24h plus rien a l’oeil.

Pascal a été comme toujours très a l’écoute mais surtout très disponible à distance et ma fille a été en mesure de se rétablir très vite. Quel soulagement et a chaque fois aussi quelle surprise de voir ce que l’homeopathie peut faire… Merci encore Pascal »

 

 

Je sais déjà ce qu’est l’Homéopathie, je vais directement à l’achat de la consultation

 

Passons maintenant aux questions que vous pourriez vous poser :

 

Remarque 1 : Partout il est dit qu’il n’y a pas de principe actif dans un médicament homéopathique.

Si l’on se place au niveau matériel, pondéral, c’est vrai. Car un médicament homéopathique, comme nous l’avons vu est un médicament de l’ordre de l’énergie. Et plus il est dilué, plus le chiffre indiqué sur le médicament est élevé, plus le médicament est puissant.

 

Remarque 2 : J’ai entendu dire partout qu’il n’y a aucune action de l’homéopathie, que c’est juste un effet placebo pour bobos.

L’effet placebo existe bel et bien et si vous saviez le nombre de fois où il est utilisé en médecine allopathique vous seriez surpris. Cela indique bien que l’effet placebo a un effet. C’est certain.
Maintenant, comme expliquer qu’un nourrisson aille mieux après quelques prises d’un médicament homéopathique, qu’un animal guérisse d’un abcès à la joue en ne prenant que de l’homéopathie sans utiliser d’autre médicament ni pommade, que des plants de tomates et de courgettes atteintes d’oidium puissent s’en défaire suite à l’utilisation d’un remède homéopathique.

Car pour l’effet placebo, il faut que la personne y croit..mais comment y penser pour le nourrisson, le bébé, la personne inconsciente, l’animal ou a plante ??

Cela indique donc qu’il y a bien un effet curateur même si l’action est non visible.

C’est un peu comme ce qui se passe en l’astronomie où les astronomes se sont aperçu, que leurs certitudes passées quant à notre univers tombent en morceaux, car il n’y a pas UN univers mais plusieurs, donc un MULTIVERS et que la proportion de matière par rapport à l’énergie cosmique est de l’ordre de 5% de matière dans ce multivers pour 95 % d’énergie noire dont on ne sait absolument rien !

De plus, savez-vous que toutes et tous, sont parcourus, tous les jours d’énergie cosmique, tombant directement du ciel, nous traversant, sans que nous le constations..

Incroyable non ?

Nous sommes donc des êtres d’Énergie.

 

 

Comment se passe une consultation via la vidéo en ligne  ?

L’application skype s’installant sur PC (Windows), Mac, Linux, tablettes, mobiles permet de se parler en par vidéo, où que vous soyez dans le monde !

Une fois l’application skype installée sur votre équipement, vous m’envoyez une invitation ; ainsi j’ai votre adresse, comme le ferait votre adresse mail ou postale.

A l’heure de notre rendez-vous, je vous contacte via l’espace Skype. Vous appuyez sur l’icône avec une caméra et je peux alors vous voir, pour commencer notre entretien.

Voyez en images ce que je vois lors de consultations skype. De votre côté, vous me verrez en grand et vous, en petit, à la place de mon image ci-dessous :

 

Quelles sont les avantages des consultations d’homéopathie unicistes par skype ?

Déjà, nous sommes peu de praticiens en Homéopathie à être uniciste. Cela signifie que comme la tradition le stipule selon Hahnemann son découvreur, on ne doit donner qu’un seul médicament à la fois.

Pour quelles raisons, je ne donne qu’un seul remède comme énoncé par Hahnemann ?

Pour une raison simple à comprendre : si je vous donne 2 médicaments différents, il est possible que l’action du premier annule ou contrecarre les effets du second, puis imaginez qu’il y ait un mieux suite à la prise des 2, lequel a agit ? Ni vous, ni moi ne pourrait le dire. Alors comment faire pour savoir lequel des 2 poursuivre, augmenter en puissance ?

Donc si l’on veut avoir quelque chose de rationnel, d’analysable, on se doit de NE DONNER qu’UN SEUL MÉDICAMENT A LA FOIS !

À la fin de la consultation, je vous explique comment prendre le médicament à l’aide d’une feuille en PDF, que je vous envoie sur votre mail.

Puis le remède dont vous avez besoin vous est adressé par la poste.

 

Pourquoi est-ce moi qui vous envoie le médicament homéopathique ?

Pour 4 raisons :

 

  • Pour la qualité du remède, car je dispose de plus de 1500 remèdes en stock de qualité indiscutable.
  • Pour la disponibilité du médicament car soit vous devriez le commander en pharmacie ou bien il serait indisponible.
  • Pour les différentes puissances de dynamisations que je possède.
  • Les laboratoires dont viennent les médicaments homéopathiques sont parmi les meilleurs mondiaux : Chouwdhury en Inde, Remedia en Autriche, Hélios en Angleterre.

Si vous aussi vous désirez avoir les conseils homéopathiques d’un professionnel en Homéopathie uncisite, alors inscrivez-vous maintenant à une consultation vidéo en ligne.

La consultation aura lieu aux jour et heure convenus, en vous permettant d’éviter tout dérangement, frais de transport, de stationnement, etc.

les progrès de la technique font qu’il est aujourd’hui de plus en plus facile et fiable de faire une consultation en vidéo,  comme vous la feriez, face à moi au cabinet.

Cela permet à toute personne ne pouvant se déplacer jusqu’à mon cabinet de Nice, de pouvoir avoir une consultation.

 

Quels logiciels de partage vidéo pouvez-vous utiliser ?

Une fois votre consultation achetée, vous recevrez par mail un fichier PDF vous donnant les liens de téléchargement des logiciels possibles ainsi que des conseils dans le choix du logiciel et d’installation.

Vous n’aurez plus qu’à cliquer et suivre les instructions détaillées.

Comment se passe le déroulement de la consultation :

La consultation par vidéo est exactement la même chose qu’une consultation au cabinet.
La consultation dure en général 1h, temps pour vous de m’exposer en détails les soucis qui vous font me consulter, et temps pour moi de vous poser des questions.

Suite à la consultation, je vous envoie votre feuille explicative pour procéder à la préparation de votre remède et comment le prendre.

Puis, vous recevrez par la poste, la même feuille accompagnée du remède. En effet, c’est moi qui vous le donne pour 2 raisons :
la disponibilité : très souvent le médicament homéopathique n’est pas disponible, alors que normalement, j’en dispose.
la qualité : ayant ma propre banque de médicaments homéopathiques ayant fait leurs preuves, je préfère utiliser ceux-ci.

Vous suivrez ce qui est indiqué sur la feuille pendant 1 à 2 mois.

Passé ce délai, exactement comme pour des consultations au cabinet, vous reprendrez rendez-vous via le site, pour que nous puissions ensemble évaluer et continuer votre progression thérapeutique.

 

Voici comme se présente des affichages en ligne : 

 

 

Témoignages :

CAS 1

« Bonjour, je voulais témoigner ma reconnaissance à Pascal Dumas.
Vous avez visez juste, la paix revient dans ma famille.
Vous ne pouvez pas savoir à quel point je suis reconnaissant de votre travail. Ce qui compte par dessus tout c’est d’avoir trouvé quelqu’un qui pratique dans les règles de l’art pour ouvrir la voie d’un changement profond sur le plan mental et émotionnel. Je peux vous garantir que le remède agit plus vite et mieux qu’un Xanax, mieux qu’un antidépresseur ou que l’hypnose.
Il constitue un recours parfait et concret.
Ma compagne qui ne croit pas du tout en l’homéopathie me dit : T’as pris ton truc ? et on se comprend.
Il y a un avant et un après Pascal Dumas, j’ai les larmes aux yeux en écrivant ce texte. Il n’y a pas de mots assez forts pour vous exprimer ce que je ressens.
Vous êtes le premier à avoir compris mon cas et par Skype en plus, chapeau ! »
Didier R. 29 avril 2017, Eysines (33).

CAS 2

« Bonjour M. Dumas,
J’ai le plaisir de vous annoncer que depuis la prise de mon remède reçu, je vais en général mieux. Je n’ai plus de crises. Les sifflements sont devenus de légers chuintements, encore audibles mais sans l’agressivité d’avant. Ils augmentent la nuit mais sans déséquilibrer mon sommeil. Certes, le bruit est toujours là mais je n’ai pas connu un état de calme aussi prolongé depuis le début de ma pathologie en décembre 2014. UN GRAND MERCI ! De toutes les thérapies que j’ai faites, la vôtre a été la seule qui ait eu des effets positifs et encourageants. «
Patrick A. (Chef d’orchestre) 20 juin 2017, CULLES LES ROCHES (71).

CAS 3 et 4

« Bonjour Pascal,
Voici quelques nouvelles…

Emmanuelle: le lendemain, légèreté ressentie, regain d’énergie, ça lui a fait énormément de bien…

Moi: pareil qu Emmanuelle, regain d’énergie, beaucoup moins de fatigue, bien meilleur sommeil…

C est génial, merci Pascal et merci Samuel Hahnemman (fondateur de l’Homéopathie)…

A bientôt »
Sébastien P. 17 octobre 2017, MIOS (33)

 

CAS 5-6-7 

« Bonjour Monsieur DUMAS,

Pour Cristian, l’amélioration des yeux stagne un peu par contre le sommeil est meilleur et maintenant transpiration plus importante.

Pour Emma : elle est plus douce, accepte de goûter de nouvelles choses et a clairement plus d’appétit depuis le remède en 30CH.

Moi: maintenant la douleur est plus au niveau du milieu du dos et beaucoup moins au niveau des cervicales. J’ai dû reprendre le remède car ai été malade à mon retour de France, et je constate que j’ai bien réagi à la 200K.

 Florence D. 2 juillet 2018, MIAMI (USA)

 

 

 

Localités où je suis intervenu en consultations vidéo en ligne :

Bordeaux, Corse,  Lyon, Marseille, Saint Laurent du var, etc…

Allemagne, Australie, Belgique, Costa Rica, Émirats Arabes Unis, États Unis, Finlande, Italie, Luxembourg, Lituanie, Québec, Singapour, Suisse, Thaïlande…

 

 

Quels logiciels de partage vidéo pouvez-vous utiliser ?

Une fois votre consultation achetée, vous recevrez par mail un fichier PDF vous donnant les liens de téléchargement des logiciels possibles ainsi que des conseils dans le choix du logiciel et d’installation.

Vous n’aurez plus qu’à cliquer et suivre les instructions détaillées.

 

Comment faire pour réserver ma consultation ?

Vous remplissez le formulaire prévu à cet effet en bas de page, en indiquant toutes les informations demandées. Celles-ci nous permettront de vous envoyer par mail et courrier votre médicament homéopathique et feuille explicative.
Suite au formulaire, vous allez être redirigé(e) vers notre site via Paypal pour que vous puissiez régler en ligne.
Ceci est complètement sécurisé et vous n’avez pas besoin d’avoir un compte Paypal, vous pouvez payer avec votre CB.

À réception de votre règlement, vous serez contacté(e) par mail ou téléphoniquement (seulement en France sur portable ou fixe) pour convenir d’une date et heure de rendez-vous, exactement comme une consultation au cabinet.

 

Quel est le coût de la consultation vidéo par vidéo en ligne ?

Cela dépend de votre localité car il y a plusieurs tarifications incluant les frais postaux.

  • France métropolitaine, Corse, Monaco : 65 €
  • Dom, Tom, Europe : 70 €
  • États-Unis, Australie : 80 € (Cela étant dû à la difficulté à faire entrer le remède en ces pays. Il me faut faire quelques préparations afin que celui-ci puisse vous parvenir.  )
  • Autres pays : 75 €

Le prix inclut la consultation + le remède que vous recevrez chez vous, en envoi suivi.

Ainsi vous n’avez pas de remède à commander car souvent il serait indisponible en pharmacie ou horriblement cher !!

 

Comment faire pour réserver ma consultation ?

Vous remplissez le formulaire prévu à cet effet en bas de page, en indiquant toutes les informations demandées. Celles-ci nous permettront de vous envoyer par mail et courrier votre médicament homéopathique et feuille explicative.
Suite au formulaire, vous allez être redirigé(e) vers notre site via Paypal pour que vous puissiez régler en ligne.
Ceci est complètement sécurisé et vous n’avez pas besoin d’avoir un compte Paypal, vous pouvez payer avec votre CB.

À réception de votre règlement, vous serez contacté(e) par mail ou téléphoniquement (seulement en France sur portable ou fixe) pour convenir d’une date et heure de rendez-vous, exactement comme une consultation au cabinet.

 

Règlements possibles :

(Quelque soit le type de règlement choisi, vous DEVEZ IMPÉRATIVEMENT, remplir le formulaire ci-dessous ! )

CB ou Paypal :

Vous n’avez pas besoin d’avoir un compte Paypal, une CB suffit, paiement sécurisé et le plus rapide.

 

Une fois votre sélection faite, retournez en haut de la page pour afficher votre panier, comme affiché ci-dessous :

Affichage du panier pour l'achat des consultations d'homéopathie uniciste par vidéo en ligne

 

Sélectionnez ci-dessous votre zone géographique et cliquez sur le lien correspondant :

 

France métropolitaine, Corse, Monaco (65€)

 

 

Europe, Dom, Tom (70€)

 

 

Australie, USA (80€)

 

 

Autres pays (75€)

 

 

Chèque :

Chèque du tarif indiqué selon votre situation géographique (euros).

Ordre :   » Les Corps Energies « 

Adresse : 91 boulevard Gambetta 06000 NICE – France.

NB :  Vous ne serez contacté(e) qu’après encaissement du chèque.

 

Virement :

Montant : selon localisation géographique en € (euros)
IBAN :  FR 76 3000 3014 9900  0270 0199 347
BIC : SOGEFRPP
Domiciliation : Nice, 91 boulevard Gambetta France
Motif : Vidéo – Votre NOM + Votre Prénom